USAGES MAINTIEN À DOMICILE

Conception autour des usages

Habitat connecté : Le projet des BTS Systèmes Numériques du Lycée Mauriac Andrezieux BOUTHEON

La carte mentale page suivante présente les thèmes sur lesquels va porter la partie du projet confiée aux étudiants du BTS SN. Le projet consiste à réaliser différents modules électroniques communiquant par une liaison sans fil (Zigbee) avec une box domotique (basée sur un Raspberry Pi).

Ces différents modules installés dans la maison bois permettront de récupérer des informations de capteurs et de commander différents actionneurs.

L’accès à la box par l’utilisateur se fera par une interface web à concevoir. Les modules à concevoir concernent :

  • L’éclairage : commande graduelle d’éclairage à LED et mesure de l’éclairement lumineux ;

  • La mesure de la consommation électrique de l’habitation ;

  • La qualité de l’air : mesure de la température, du taux d’humidité et de CO2 avec commande d’un convecteur et d’une VMC ;

  • La surveillance des personnes âgées avec déclenchement d’alerte SMS et mail en cas d’anomalie ;

  • Le contrôle d’accès par commande d’une serrure électrique et surveillance par caméra IP ;

  • La commande de volets roulants ;

  • L’expérimentation pour la recherche sur les matériaux des cloisons.

La box fera office de serveur web mais également de base de données car certaines mesures ou événements seront archivées en vue d’être exploitées :

  • Pour l’expérimentation ;

  • Pour le déclenchement d’alerte.

MAURIAC (Grand)

Mobilier adapté : Le projet des BTS DESIGN Lycée Honoré d’URFE

L’enjeu est de concevoir des modules, que l’on assemble à l’aide d’une liaison. Ce principe de construction offre de nombreuses possibilités de positionnement et de combinaisons, idéal dans un contexte où l’évolution est un facteur important. Cela permet également une personnalisation de l’habitat en fonction des besoins de chacun.

Le jumeau virtuel du démonstrateur

Notre campus se veut un système d’innovations pour accélérer l’utilisation des nouvelles technologies et l’émergence de nouveaux usages permettant de répondre aux enjeux sociétaux liés au vieillissement (domotique, habitat connecté, téléassistance…).

L’objectif majeur est de créer un écosystème de formations sur le continuum Bac -3 / Bac +5 au service de la lisibilité, de l’attractivité et d’une plus grande cohérence des filières de formations liées a deux secteurs : le bâtiment et à la « Silver économie».

Le campus s’inspirera de la pensée design ou « design thinking », approche de l’innovation centrée sur l’humain permettant de résoudre des problèmes de conception en comprenant les besoins des utilisateurs et en développant des perceptions pour y répondre au travers du démonstrateur.

L’innovation dans le domaine du maintien à domicile et les nouvelles technologies qui en découlent (nouveaux capteurs mesurant des déplacements, commandes vocales, localisation d’activités, …) nécessitent aujourd’hui une veille importante.

Ce travail de veille conjugué aux études de design, au travaux conduits par les étudiants (de la conception à la réalisation) nous permettra de proposer de nouvelles solutions répondant au plus près des préoccupations issues de problématiques remontées par le personnel de santé, par les aidants et/ou les patients, tout en respectant l’éthique, la vie privée et la législation.

Les progrès du numérique permettent aujourd’hui de faciliter l’usage d’un lieu de vie à condition que ce lieu:

  • soit complètement adapté aux besoins de la personne en situation de retour ou maintien à domicile,

  • favorise l’autonomie,

  • simplifie le travail du personnel accompagnant.

Un important travail d’étude en amont est nécessaire avec l’utilisateur final, les aidants et/ou accompagnants afin de bâtir des solutions solides. La réussite de l’intégration de ces objets connectés, du mobilier adapté, des scenarii domotiques, favorisera aussi la prise en compte de ces nouvelles contraintes lors de la conception de projets de construction ou de rénovation.

Nous proposons aujourd’hui d’ajouter une étape de pré-validation de solution en appui sur la réalité virtuelle intégrant le jumeau numérique du démonstrateur et la mise en situation par la réalité augmentée.

Cette étape va permettre de positionner et de suivre les éléments numériques virtuels en temps réel et en situation dans la maison instrumentée. L’agilité de cette étape permettra, à moindre coût, de mettre en œuvre une boucle d’amélioration du démonstrateur.

VR CAN (Grand)

ALOMAD Amélioration du Logement pour le Maintien à Domicile

Un groupe de travail sur le périmètre roannais réunit une 20aine de participants d’horizons différents Un nouveau projet ALOMAD Amélioration du Logement pour le Maintien à Domicile très fédérateur !

Une forte représentativité des forces vives du territoire Roannais avec la présence d’institutionnels (Roannais Agglomération, le département 42), des représentants du monde économique (maisons de Siméon), des représentants des organisations professionnelles du bâtiment (CAPEB Loire et Fédération du BTP Loire), des organismes de formation dans le cadre du soin et des services à domicile (IFSI, GRETA de la LOIRE), des lycées professionnels (Lycée professionnel Etienne LEGRAND, Lycée Carnot).

L’objectif de ce projet, à terme, est de créer une plateforme de formation numérique, orientée vers la simulation, pour les différents corps de métiers devant intervenir afin d’adapter l’habitat à une ou plusieurs pathologies.

Ces innovations s’inscrivent dans une démarche réversible dans le logement quant à l’adéquation entre le produit et la ou les incapacités.

Le projet ALOMAD vise à monter des parcours de formation via la réalité virtuelle pour simuler les adaptations non invasives du logement pour répondre à l’évolution de l’état de la dépendance.

La mobilisation des acteurs ancre ce projet dans de réelles problématiques de terrain et sur les enjeux du bâtiment /logement et du maintien à domicile

L’objectif est de permettre aux professionnels du bâtiment d’avoir trois approches différenciées :

  • Une réponse adaptée aux besoins actuels

  • Une réponse adaptée aux évolutions des besoins de l’usager.

  • Une aide à la décision pour l’organisation des différents corps de métiers intervenants sur le chantier.

Ce nouvel outil de formation s’inscrit dans une démarche ambitieuse reposant sur 3 socles :

1. L’utilisation du numérique.

2. Une offre de formation inter, intra et à distance.

3. Une nouvelle approche pédagogique évolutive : le « Serious Game »

Dans un contexte de tension métier palpable sur les secteurs de la santé et du bâtiment, la mise à disposition de la plateforme ALOMAD pour le développement et la création de nouveaux produits permettra de s’inscrire dans le cadre ambitieux de la Silver économie.

Partagez